CARPA en bref

CARPA (Crowdsourcing App for Responsible Production in Africa ou Application utilisant la technologie Crowdsourcing pour stimuler la Production Responsable en Afrique) est un projet financé par le Département de la Recherche Scientifique du Ministère de la Culture et de l’éducation des Pays- Bas et fait partie de l’initiative gouvernementale visant à faire avancer les Objectifs Durable de Développement (ODD ou SDG en anglais ). CARPA vise à améliorer la transparence et la redevabilité des entreprises internationales en Afrique par le biais du développement d’une application et d’un site web en s’appuyant sur le ‘crowdsourcing’ (technologie participative qui donne la parole à un large public et lui donne la possibilité de gérer le contenu des messages).   Cette plateforme (app et site web) pourra être utilisée pour signaler des cas de production responsable ainsi que des cas de production irresponsable dans les chaines d’approvisionnement en Afrique afin d’y trouver des solutions durables. Le but implicite de CARPA est de stimuler un dialogue productif entre les citoyens, les gouvernements et les compagnies à travers cette plateforme. Les méthodes d’intégration et de visualisation des données permettront de faire le suivi des cas dans la durée. Les trois pays ciblés sont la République Démocratique du Congo, le Mali et l’Afrique du Sud.

Les entreprises font l’objet d’une pression grandissante pour assurer une production durable et responsable dans leurs chaînes d’approvisionnement. C’est néanmoins difficile dans les chaînes d’approvisionnement dans les pays à revenu faibles, où les infrastructures et institutions garantissant la transparence et à la responsabilité des entreprises sont insuffisantes, en particulier dans les zones de conflit en Afrique. Le manque de transparence concernant l’exploitation des travailleurs et les dommages environnementaux ont amené certaines entreprises à cesser les commandes en provenance de ces régions ce qui a engendré des pertes de moyens de subsistance. Avec un partenariat interdisciplinaire d’ONG locales et d’universités en RDC, au Mali, et en Afrique du Sud, ce projet a pour but de produire de nouvelles connaissances fondées sur des données fiables, pour favoriser la transparence relative aux impacts, positifs et négatifs, des entreprises sur le développement durable. Dans le cadre de la co-création de cette application mobile, nous utiliserons les méthodes de ‘crowdsourcing’ pour obtenir des rapports sur les impacts, positifs et négatifs, des sociétés dans ces régions, et nous effectuerons un suivi des mesures correctives prises pour remédier à ces impacts au fil du temps. Les cas de production responsable pourront être également communiqués afin de générer des opportunités d’apprentissage et des bonnes pratiques. Les méthodes d’intégration et de visualisation des données identifieront des tendances afin de contextualiser et de clarifier les effets des entreprises sur la durabilité au fil du temps. Un site internet sera développé pour permettre l’accès continu du public à ces données, qui inclura une cartographie identifiant les lieux impactés.

But du projet

Ce projet a pour but: 1) d’améliorer la vigilance en matière de durabilité au sein des pays à revenu faible et intermédiaire; 2) de promouvoir le signalement et la mise en œuvre de mesures pour remédier aux effets sociaux et environnementaux négatifs des entreprises; 3) d’augmenter la transparence pour les entreprises et leurs parties prenantes intéressées, en assurant un accès public aux données comparatives; 4) de fournir un forum aux parties prenantes et aux entreprises pour améliorer leur dialogue en vue de résoudre les problèmes de durabilité; et 5) de fournir des preuves empiriques en temps réel à destination des chercheurs universitaires, des professionnels et des décideurs politiques concernant les progrès en matière de développement durable.

Pour qui – pour quoi

Pour le grand public dans les trois pays : afin de leur donner la possibilité d’exprimer leurs vues, signaler des cas (positifs et négatifs) liés aux chaines d’approvisionnement du secteur privé

Pour les entreprises : afin qu’elles comprennent mieux l’impact de leurs opérations, qu’elles apportent des recours quand des incidents se produisent, qu’elles dialoguent avec les parties prenantes, et qu’elles communiquent les cas de production responsable

Pour les gouvernements (locaux, régionaux et nationaux) : afin qu’ils comprennent tous les défis liés à la production responsable, et qu’elles apprennent à (mieux) réguler les activités des entreprises dans les chaines d’approvisionnement des entreprises privées afin de maximiser leurs impacts positifs

Pour la société civile :  afin qu’elle dialogue avec les entreprises dans le but d’améliorer la transparence de ces dernières  

Pour les universitaires : afin qu’ils/elles obtiennent des données sur la production (ir)responsable des entreprises privées, qu’ils/elles documentent des cas, et produisent du savoir qui puisse être traduit dans des politiques concrètes

Restons en contact!

Le CARPA est actuellement dans la phase de lancement, nous sommes en contact avec les parties prenantes et d’autres parties intéressées. Pour rester au courant des progrès du projet CARPA, abonnez-vous à notre newsletter ou envoyez-nous un message via la page contact!